Accueil ACTUALITÉS FESTIVAL BOUAKÉ OUFLÊ : LES FILS ET FILLES DU GBÊKÊ ONT VIBRÉ PENDANT 3 JOURS.
FESTIVAL BOUAKÉ OUFLÊ : LES FILS ET FILLES DU GBÊKÊ ONT VIBRÉ PENDANT 3 JOURS.

FESTIVAL BOUAKÉ OUFLÊ : LES FILS ET FILLES DU GBÊKÊ ONT VIBRÉ PENDANT 3 JOURS.

1593

Initiés par Chico Lacoste et accompagnés par une brave équipe ils ont permis aux Bouakois de vives 3 jours de show et d'actions sociales pour redonner de couleurs à la capitale de la région du Gbêkê.
 
Débuter le 29 mars avec la réalisation de l'émission C'midi à Bouaké au palais du carnaval, les festivaliers ont vite eu écho de ce qui allait se produire dans la ville, dans la soirée ils ont eu droit à la prestation de plusieurs artistes nationaux et internationaux.
Il y a eu une journée sportive avec le cross populaire et le tournoi de Maracanã qui vut la participation de plusieurs équipes venues de différents coins de la ville pour prendre part à cette messe de football sous les regards des ex-footballeurs internationaux Ivoirien KADER KEITA, DIDIER ZOKORA et TONY KOUTOUAN qui ont partagé leurs expériences aux jeunes et leur expliquant ce qu'est de travailler dur pour réussir sa vie.
L'action sociale s'est fait à la maternité de Koko plusieurs mères ont reçu des kits de premières nécessités pour enfants, en présence de tout le personnel et du 1er l'adjoint au maire de Bouaké.
Voulant faire renaître Bouaké, cette première édition a enregistré la participation d’une trentaine d’artistes chanteurs nationaux et internationaux de différents genres musicaux, et des artisans de la mode, du cosmétique, du bien-être, de l’agroalimentaire et bien d’autres.
 
Le fait marquant ce fut les présences des ministres Amadou Koné des transports et Siandou Fofana du tourisme se sont dit satisfaits du bon déroulement de cette première édition du festival Bouaké Ouflê.
Avec le soutien des filles et fils de Bouaké et surtout des autorités politiques et coutumières, les organisateurs ont désormais le soutien qu'il faut pour mener à bien cette initiative.
 
À l'année prochaine pour une deuxième édition encore plus époustouflante

tags: